Focus sur les voitures coréennes

La Corée du Sud, qui a eu son indépendance peu après la Seconde Guerre mondiale, puis ruinée par le conflit (qui a duré longtemps) avec la Corée du Nord, n’a pas pu intégrer l’ère industrielle que vers la fin des années 50. Avec l’aide des Etats-Unis, cet envol industriel fut très spectaculaire. Initialement, elle a développé une étroite collaboration technologique et financière avec les Américains et les Japonais, ce qui leur a permis d’avancer rapidement dans la production de véhicules industriels : bus, camions et véhicules militaires.

Le début de la production des voitures particulières

A la fin des années 60, avec la commercialisation des modèles dérivés étroitement des productions japonaises et européennes, la part dédiée aux voitures particulières devient significative en Corée du Sud. Peu de temps après ces moments de reconnaissance, les constructeurs coréens se sont lancés dans la production de modèles plutôt originaux, qui vont par la suite conquérir les marchés extérieurs.
En 1975, Hyundai a développé la première voiture 100 % coréenne ; dans les années 90, les firmes Daewoo, Hyundai et Ssang Yong ont connu une forte croissance. Mais, cette percée a été ralentie par la crise économique et les vastes mouvements sociaux qui ont secoué le Sud-Est asiatique.
Après quelques années de tourmente, Hyundai fusionne avec Kia, et Daewoo avec Ssang Yong… Et, même si l’industrie automobile coréenne devait faire face aux remboursements de dettes énormes, elle se veut toujours aussi conquérante.

Progression fulgurante des marques coréennes

Chaque année, les véhicules coréens progressent en qualité et en design. Sur le marché mondial, par exemple, le groupe « Huyndai-Kia » est actuellement le quatrième producteur automobile… et, les marques coréennes ambitionnent de concurrencer les constructeurs allemands.
Cette année, l’étude sur la qualité JD Power a fait connaître que la Corée est classée en première position concernant la qualité de la construction automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.